Juin 1964

1er sem - Copie (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 1er : une cérémonie suivie par une foule nombreuse a lieu au monument des fusillés de Poulguen : elle commémore le vingtième anniversaire de l’exécution de 36 résistants.

Les bouchers bigoudens lèvent leur mouvement de grève.

Mercredi 3 juin : visite pastorale et confirmation à Saint-Guénolé.

Vendredi 5 en soirée : le « Martine André » de Lesconil s’échoue à la Pointe de Gâvres, il n’y a pas de victimes. Ce chalutier avait été construit à Saint-Guénolé en 1959.

Week-end du 6 : « Salvatore Giuliano » de Francesco Rosi au cinéma Celtic

Dimanche 7 : le corps de Louis Le Gars, marin de « l’Etoile d’or », disparu en février au large de Kinsale, a été retrouvé. Il sera inhumé en Irlande.

Mercredi 10 : parution dans Ouest France d’un article intitulé : « Quel vent, en 1964, souffle sur Saint-Guénolé-Penmarc’h ? Celui de la prospérité et de la modernité ». Le port vient en effet de réaliser un effort important de rajeunissement et d’accroissement de sa flotte hauturière : 5 nouveaux bateaux sont arrivés depuis janvier, certains se situent à la pointe du progrès : le « Bibelot » avec ses cales réfrigérées et surtout le « Kreis ar Pin ».

Jeudi 11 : les déchets débarqués fin mai ne sont pas radioactifs selon les experts réunis à la Préfecture du Finistère.

Vendredi 12 : l’hypothèse de barils radioactifs est en partie relancée par le Ministère des Armées qui saisit les fûts et les entrepose dans un lieu tenu secret.

Orage violent en soirée.

Week-end du 13 : « L’assassin est dans l’annuaire » de Léo Joannon, avec Fernandel et Edith Scob, au cinéma Celtic.

Dimanche 14 : Fête des thoniers et de la flottille à l’occasion du futur départ des thoniers. Il y aura 47 thoniers à Saint-Guénolé cette année, plus 8 à Kérity.

Le concours de coinchée organisé à cette occasion est remporté par la paire Le Rhun – Le Pemp et le concours de galoche par Loussouarn – Coïc.

Un bal est donné en soirée dans les salons Kerfriden, au cours duquel une nouvelle reine des Cormorans est élue : Annie Larnicol du groupe Korollerien an Aod.

A Bologne en Italie, Christiane Stéphan de Penmarc’h devient championne d’Europe de tir à la fosse olympique.

Mardi 16 : un expert britannique se déplace au Guilvinec ; il affirme que les barils contiennent un pesticide du type « mort aux rats ». Il y en aurait 3000 en tout.

Le « N’holl zent » a appareillé en soirée, c’est le premier thonier à quitter le port.

N'holl zent, OF 1964 06

Le N’holl zent.

Jeudi 18 : la sardine est remontée de Vendée vers les côtes sud de la Bretagne. Mais on n’en trouve toujours pas le long du rivage bigouden.

Week-end du 20 : « Les fuyards de Zahrain », film d’aventure de Ronald Neame avec Yul Brynner, au cinéma Celtic.

Dimanche 21 : Fête des trois amicales laïques de Penmarc’h. Des concerts sont donnés le matin par la Lyre de Pont-de-Buis. L’après-midi, les élèves se rassemblent sur la place du marché de Kérity et se rendent au stade en défilé pour présenter leur traditionnel lendit. Par ailleurs, au stade a lieu une grande kermesse animée par la Lyre de Pont-de-Buis.

Mardi 23 : le prix du kilo de germon pour les conserveries est porté à 3,06 F, soit 6 centimes d’augmentation par rapport à 1963.

Week-end du 27 : « Le soldat récalcitrant », comédie de Hat Walker avec Jerry Lewis et Dean Martin, au cinéma Celtic.

470px-Dean_Martin_Jerry_Lewis_1955_Colgate_Comedy_Hour

Dean Martin et Jerry Lewis dans un show. Photo Société Ettinger.

 

Dimanche 28 : promenade en car organisée par l’Amicale laïque de Saint-Guénolé sur la Côte de Granit rose, avec déjeuner à Trébeurden. Le dîner a lieu sur le chemin du retour à Châteauneuf-du-Faou.

Lundi 29 et mardi 30 : les thoniers sont signalés « en pêche mauvais temps » ou « à la cape ».

A partir de mi-mai, le cinéma Celtic a entamé sa saison estivale en présentant un second film en dehors du week-end : ainsi on a pu voir en semaine « 2ème bureau contre terroristes » de Jean Stelli et « La vengeance du destin ».

Le mois de juin a été ensoleillé et chaud

Bilan du port en juin : 902 tonnes débarquées (1378 t en 1963) et 1 153 000 F de chiffre d’affaire (1 703 000 F en 1963).

 

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *