Janvier 1968

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 3 : les sept chalutiers qui ont passé la période des fêtes en mer ont du mauvais temps depuis le début de la semaine : certains sont à la cape, d’autres ont préféré rentrer à Milford Haven.

Jeudi 4 : le temps s’améliore. Les bateaux qui étaient rentrés pour les fêtes sont repartis ou se préparent à repartir. Au nord, les chalutiers sont en pêche.

Vendredi 5 : temps exécrable avec du vent et beaucoup de pluie. Les rafales atteignent 93 km/h à Penmarc’h pendant la nuit.

Samedi 6 : la tempête se poursuit.

En mer d’Irlande, les chalutiers sont « en pêche mauvais temps ».

Dimanche 7 : Malgré un but de Boënnec, les Cormorans sont battus sur leur terrain par l’US Crozon, 2 à 1.

Lundi 8 : le « Pascale Martine » vient au secours du chalutier concarnois « Francis-Anne », en difficultés dans les parages d’Ouessant. Il le remorque jusqu’à Douarnenez.

Après une brève accalmie dimanche, c’est à nouveau la tempête en soirée.

Mardi 9 : rafales de vent à 110 km/h en matinée à Penmarc’h. Le port est envahi par les embruns.

Les chalutiers sont à la cape ou font route pêche au ralenti.

Mercredi 10 : belle journée.

Les chalutiers sont en pêche.

Réunion, salle Rino Coli, du Mouvement pour la paix an Vietnam, sous la présidence du Dr Tran.

Jeudi 11 : au large de Penmarc’h, le « Fomalhaut », chalutier de La Rochelle, prend un sous-marin anglais dans son chalut.

Réception provisoire des travaux des chemins ruraux du remembrement en présence de M. Péron, maire de Penmarc’h. La construction des chemins est en voie d’achèvement, ils seront tous bitumés au printemps ; par ailleurs l’arasement des talus continue.

Samedi 14 : les chalutiers sont à la cape ou en relâche à Milford Haven.

Après avoir pêché la sardine jusqu’à Noël, le « Pen ar Beg » vient de s’armer pour le merlu.

Le « Pen ar beg ». Ph Ouest France, janvier 1968.

Dimanche 15 : les Cormorans sont encore battus sur leur terrain, cette fois par l’AS Plobannalec-Lesconil en match amical, 2 à 1, but de Boënnec.

Avis de coup de vent, les chalutiers sont presque tous à Milford Haven.

Vendredi 19 : les chalutiers ont repris la mer.

Dimanche 22 : les Cormorans sont battus 4 à 0 par la JA Quimper.

Jeudi 25 : Jean Guichaoua, patron de « l’Etendard de l’Immaculée« , se blesse au port. Arrivé en haut d’une des échelles en fer du quai ouest, le dernier barreau lui reste dans les mains. Il se retrouve 3 m plus bas sur le pont du « Ketty et Micou », sa chute ayant été heureusement amortie par un chalut. Il est néanmoins victime de traumatismes dorsaux jugés graves.

Obsèques de Madame Le Coant, née Jeanne Raphalen, 79 ans. Elle était la patronne du restaurant « Traou mad ».

Vendredi 26 : les travaux de la corniche entre le port et la Roche des victimes sont en cour d’achèvement. Ils sont réalisés par la société Rolland Volant

Réunion du Syndicat d’initiative. La Fête des thoniers a été déficitaire en 1967, son organisation en juin 1968 est compromise.

Samedi 27 : naufrage du sous-marin « Minerve » au large de Toulon. Il y a 50 disparus

Dimanche 28 : les Cormorans font match nul sur leur terrain contre Pont de Buis, 3 à 3. Buts de Boënnec, Hélias et Variel.

Mardi 30 : début de l’offensive du Têt au Vietnam. Une centaine de villes, dont Saïgon sont simultanément assaillies par plusieurs centaines de milliers de combattants, mais les Sud-Vietnamiens et leurs alliés américains se ressaisissent rapidement.

Marines américains dans le village de Hamo pendant l’offensive du Têt. Ph. Department of Defense

Mercredi 31 : départ pour la première marée du chalutier « Alain-Michèle »

Bilan du port : 43,5 tonnes débarquées, chiffre d’affaires 135 000 F (en 1967 : 42,5 tonnes, 138 000 F)

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *