Décembre 1966

2eme-semestre-copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 1er : tempête, 122 km/h à Ouessant ; c’est encore pire au « nord » : 150 km/h en mer d’Irlande, avec des creux de 11m. La plupart des chalutiers sont en relâche à Milford Haven, il y en aussi quelques uns à Kinsale et Newlyn. Sept bateaux n’ont pas pu se mettre à l’abri, ils sont « à la cape ».

Un de ces sept bateaux, le « Maryse Odile », connait un problème de tape-cul vers 17 heures et n’arrive plus à tenir la cape. Deux heures plus tard il est couché par une forte lame, les portes de la passerelle sont défoncées, la radio est submergée et une petite voie d’eau se déclare dans le poste du moteur.

« Anita Conti » fait route Douarnenez avec le « Pascale Martine » en remorque.

Le « Braconnier » du Guilvinec, est en panne entre Labadie et Jones Bank. Le « Patricia » est sur les lieux en attendant l’arrivée du « Roi mage » d’Etel qui doit le remorquer à Newlyn.

jegou-tel-1966-03Vendredi 2 : vents à 122 km/h à Penmarc’h dans la nuit de jeudi à vendredi. La tempête de nord-ouest accompagnée de fortes averses de pluie et de grêle occasionne des dégâts à Saint-Guénolé.

Arrivée en soirée à Douarnenez de « l’Anita Conti » et du « Pascale Martine », le remorquage a été très difficile en raison du mauvais temps.

Le « Braconnier » est arrivé à Newlyn.

Le « Maryse Odile » est arrivé à Dunmore.

Week-end du 3 : « Le mercenaire de minuit », western de Richard Wilson avec Yul Brynner, au cinéma Celtic.

Dimanche 4 : décès de Jean-Marie Le Rhun, responsable d’une entreprise de mécanique marine à Saint-Guénolé.

Le temps s’est remis au beau, mais reste frais.

le-bruntel-1966-08-14En mer d’Irlande, les chalutiers ont repris la pêche.

Les Cormorans battent les Gournerien Scaër par 4 à 1 (buts de Carrer, Daniel et 2 de Euzen).

Mardi 6 : le « Jean-Claude Hélène » qui avait pris le « Braconnier » en remorque à Newlyn hier, l’a ramené à Douarnenez.

cp-jean

Le « Jean-Claude Hélène », photo Jean (détail)

Jos Péron, maire de Penmarc’h, est reçu par le préfet à propos des travaux portuaires à Saint-Guénolé. Celui-ci lui a annoncé que l’amiral préfet maritime venait d’accorder une dérogation pour la construction d’une halle sur le port. D’autre part, il lui assuré qu’il appuierait la construction d’un nouveau quai abri ; la Chambre de commerce a également fait part de son grand intérêt pour le projet.

Mercredi 7 : arrivée à Douarnenez du « Régis Eric » pris en remorque par le « Noz deï »

le-loch-e-tel-1966-03Jeudi 8 : on apprend le décès de Corentin Bariou à 83 ans, ancien patron du « Sans gêne », du « Notre-Dame de la Joie », puis du « Simone », il fit aussi partie de l’équipage du bateau de sauvetage « Maman Poydenot ».

Week-end du 10 : « Opération Crossbow » de Michael Anderson, avec George Peppard et Sophia Loren, au cinéma Celtic.

Samedi 10 : en rentrant à Milford Haven par mauvais temps, le « N’holl Zent » reçoit un paquet de mer qui défonce la porte de sa cabine. L’eau pénètre dans la chambre des cartes et endommage les appareils radio.

Les autres chalutiers sont « à la cape » ou en relâche à Milford ou à Kinsale.

Dimanche 11 : accalmie, les chalutiers sont en pêche.

L’US Pont-l’Abbé bat les Cormorans 1 à 0

Lundi 12 : fort vent d’ouest-noroit ; 110 km/h à Penmarc’h.

Les chalutiers sont à nouveau « à la cape » ou font route Milford Haven. « Entre nous » et « Pors Lambert » sont au mouillage à Trescott.

Lancement du « Triskell » au chantier Léon Gléhen du Guilvinec. C’est un chalutier-thonier de 18.80m équipé d’un moteur de 240 cv. Il a été construit pour Julien Donnard en remplacement du « Koroller ar Mor ».

port-of-1970-01-triskell

Le « Triskell », photo O-France, 1970 01

Mardi 13 : tous les chalutiers sont en relâche, sauf le « Jean Moulin » et « le  Ravageur ».

Mercredi 14 : c’est l’accalmie, les chalutiers sont en pêche.

Week-end du 17 : « Le Général invincible », film historique de Henry Levin, avec Charlton Heston et Susan Hayward,  au cinéma Celtic.

Week-end du 24 : « Les deux orphelines » de Ricardo Freda, au cinéma Celtic.

Jeudi 29 : démonstration de fonctionnement du canot pneumatique « Aérazur » à l’abri du marin.

lhenoret-tel-1966-08-14Vendredi 30 : les chalutiers ont bénéficié d’une période de temps correct depuis plus de deux semaines, véritable aubaine juste avant les fêtes.

Week-end du 31 : « Le défi de Tarzan » de Robert Day, au cinéma Celtic.

Bilan de décembre au port : 31t pour 99 000F de chiffre d’affaires (31t pour 136 000F en 1965).



Bilan annuel du port :

Le tonnage est en nette augmentation : il atteint 2632 t contre 2300 t en 1965, mais le chiffre d’affaire est bien moindre : 6 047 000 F contre 6 534 000 F en 1965.

Avec 1442 tonnes de thons, Saint-Guénolé est le 1er port français de 1966 pour cette pêche. (il était deuxième derrière Saint-Jean de Luz en 1965).

Saint-Guénolé compte dorénavant 82 bateaux de plus de 10 tonneaux et une quinzaine de canots de 3 à 10 tonneaux. Quatre nouveaux bateaux ont été armés en 1966 :  « Coryphée », « Jean Moulin », « Jean Noël », « Obélix » (1) et deux sont partis : « Déesse de la mer » et « Marie Pierre ».

Les chalutiers hauturiers de Saint-Guénolé ont réalisé une année 1966 à peu près équivalente à l’année précédente en tonnage : 3500 tonnes en 65, 3400 en 66. Six bateaux dépassent les 6 tonnes de moyenne par marée : « N’holl Zent » avec 7,7  , »Maryse Odile » 6,8 , « Anita Conti » 6,6 , « Mousse Bihan couz » 6,3, « Appel du large » 6,2 et « le Ravageur »6,1. La meilleure marée a été réalisée en juin par « N’holl Zent » avec 11,5 tonnes. En tonnage annuel, trois chalutiers dépassent les 100 tonnes : « Maryse Odile » 123 t., « N’holl Zent » 116 et « Entre-nous » 111. 65% de ces ventes ont eu lieu à Concarneau, 35% à Douarnenez.

Autres évènements de 1966

Fermeture de l’usine Madimpex (ex Rio Le Gall).

Réouverture de l’usine Amieux (fermée depuis 1964)

Ailleurs en Pays bigouden :

Ouverture de la criée de Lesconil commencée en 1965, l’abri du bateau de sauvetage qui remplissait jusqu’alors cet office est détruit.

Fermeture de l’école professionnelle pour jeunes filles de Kerazan.

Création du Centre aéré de Rosquerno à Pont-l’Abbé.

 

(1) Bien que lancé en décembre 1966, le « Triskell » ne figure pas sur cette liste car il n’est armé qu’en février 1967.
Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *