1859

3 mai : déclaration de guerre à l’Autriche, début de la campagne d’Italie.

17 mai : un décret Impérial autorise l’établissement au lieu-dit « l’Enclos » à Pont-l’Abbé, des religieuses Hospitalières de l’ordre de Saint-Augustin, c’est le futur Hôtel-Dieu.

4 juin : victoire de Magenta sur les Autrichiens

La bataille de Magenta par Gerolamo Induno, Musée de l'Armée à Paris

La bataille de Magenta par Gerolamo Induno, Musée de l’Armée à Paris

24 juin : victoire de Solférino

12 juillet : armistice en Italie.

Eté chaud à Saint-Guénolé et dans tout le pays. Le mois de juillet  est dans toutes les régions de la France, le mois qui a eu la plus forte moyenne thermique du XIXe siècle. Les maxima ont atteint des valeurs voisines de 36° à Paris, Tours et Lyon, de 37° à Marseille et de 41° à Montpellier.

25 et 26 octobre : violente tempête, 77 voiliers sombrent en Manche.

9 novembre : naufrage de la chaloupe « Marie-Urbanne » devant le Guilvinec, 8 victimes, 1 rescapé

La mortalité s’effondre à Saint-Guénolé (7 décès) alors qu’elle reste forte dans le reste de la commune.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *