1851

L’été 1851 est frais et pluvieux, comme celui de l’année précédente.

Les récoltes sont surabondantes en France, ce qui occasionne une chute des prix.

13 octobre : un tremblement de terre secoue Saint-Guénolé à 21 h., il a pour épicentre Audierne.

2 décembre : coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte. Les opposants présumés sont arrêtés.

Cavalerie_rues_paris_2 12 51

Cavalerie dans les rues de Paris le 2 décembre 1851.

 

4 décembre : Morny, nommé ministre de l’Intérieur, écrase l’insurrection naissante. 2000 insurgés sont tués, 11000 envoyés au bagne, 70 députés républicains dont Hugo et Schoelcher sont condamnés à l’exil.

Les 20 et 21 décembre : plébiscite confirmant le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte (7,5 millions de oui, 1,5 million d’abstentions, 600 000 non).

Louis-Napoléon Bonaparte

Louis-Napoléon Bonaparte

Après avoir baissé en 1850, la mortalité connait un nouveau pic à Saint-Guénolé en 1851 et 1852.

La première conserverie du Finistère est créée à Concarneau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *