1946

Jeudi 3 janvier : un cultivateur de Combrit est blessé par une mine en allant chercher du goémon sur la plage de Sainte-Marine.

Samedi 5 janvier : visite médicale d’incorporation pour les hommes des classes 45 et 46 qui ne l’ont pas encore passée. Elle est effectuée par le Dr Jan à la Mairie de Penmarc’h.

Dimanche 6 et lundi 7 janvier : pluies diluviennes

Dimanche 13 janvier : les Cormorans sont battus 6 à 2 à Quimper par la Phalange d’Arvor.

Jeudi 17 janvier : arrivée d’une vague de froid

Samedi 19 janvier : démission du Général De Gaulle, président du gouvernement provisoire.

Dimanche 20 janvier : les Cormorans battent l’AS Rosporden 5 à 2

Mercredi 23 janvier : redoux dans l’Ouest de la France.

Samedi 26 janvier : début du gouvernement Félix Gouin.

Janvier : le port de Saint-Guénolé compte une nouvelle unité, le chalutier « Les Travailleurs », GV 7035. Il sera commandé par Jean Pichon.

Travailleurs, les, ity, Combier c101+ - Copie

Samedi 2 février : création de la section de Saint-Guénolé de l’Amicale laïque de Penmarc’h, lors d’une réunion tenue à l’ancienne cantine de l’école.

Vendredi 8 février : 2000 marins manifestent à Quimper pour demander un prix de vente correct pour le maquereau.

L’Amicale laïque de Saint-Guénolé annonce qu’elle va créer une bibliothèque et fait appel aux dons de livres.

Dimanche 10 février : les Cormorans battent l’US Quimperlé par 8 à 2.

Pub Saponite, Télégramme 1946Dimanche 17 février : à Vannes, les Cormorans battent les Korrigans par 2 à 0 (buts de Scuiller).

Dimanche 24 février : à Concarneau, les Cormorans perdent 3 à 0 contre l’Hermine.

Jeudi 28 février : à Douarnenez, après une grève de plusieurs jours, un accord sur la répartition des taux est signé entre les patrons pêcheurs et les équipages.

Début mars : épisode neigeux exceptionnel sur la partie nord de la France

Mercredi 6 mars : peu après minuit, les gardiens du phare d’Armen assistent impuissants au naufrage du malamok « la Bretagne » de Léchiagat avec neuf hommes à bord.

Lundi 11 et mardi 12 mars : très mauvais temps.

Mercredi 13 mars : à Pont-l’Abbé, la Croix rouge américaine a distribué aux malades et personnes âgées de l’Hôtel Dieu, du tabac, des friandises et des produits alimentaires.

Vendredi 15 mars : les armateurs et patrons pêcheurs des ports du Guilvinec, Léchiagat et Penmarc’h souhaitent que leur part soit remontée à 45% en raison de la hausse du prix des engins et des frais d’entretien. Devant le refus des marins, ils décident de rester à terre.

Dimanche 17 mars : à Douarnenez, les Cormorans perdent 4 à 0 contre la Stella Maris

Lundi 18 mars : l’administration des postes annonce la création d’un service automobile de transport de dépêches postales entre Saint-Guénolé, Pont-l’Abbé et Quimper.

Mercredi 20 mars : inauguration et entrée en service du relais TSF de Quimerch. Cet émetteur diffuse des émissions de radio enregistrées à Paris et à Rennes.

Mercredi 20 mars : une délégation d’élus bigoudens et de professionnels, dont le maire de Penmarc’h Thomas Donnard, est reçue par Jules Moch, ministre des travaux publics et des transports. Le but de cette démarche est d’obtenir la mise à voie normale de la ligne de chemin de fer Saint-Guénolé – Pont-l’Abbé.

Jules_Moch en 1932, Agence Meurisse

Jeudi 21 mars : la délégation d’élus bigoudens est reçue par Tanguy Prigent, ministre de l’Agriculture. Le ministre, originaire de Bretagne, a visiblement pris le dossier en main. La délégation se montre plutôt optimiste.

Vendredi 22 mars : une mesure d’arbitrage est rendue dans le conflit de la pêche, la part de l’armement pour les bateaux de 50 cv sera de 38 %, pour les bateaux de 75 cv de 40 % et pour les bateaux de 100 cv de 42 %.

Samedi 23 mars : les bateaux de Saint-Guénolé sont à quai depuis huit jours.

Dimanche 24 mars : à Vannes, malgré des buts de Scuiller et de Rolland, les Cormorans sont battus par le Véloce 4 à 2.

Lundi 25 mars : un article du Télégramme condamne la surpêche en baie d’Audierne, affirmant que la taille des poissons et des langoustines qu’on y pêche est devenue ridicule. Le journaliste demande une intervention des autorités maritimes pour protéger la baie.

L’arbitrage dans le conflit de la répartition des taux est approuvé par Guiziou au nom du syndicat des marins. En revanche les armateurs et les patrons se sentent lésés ; ils envisagent même d’abandonner la drague pour le maquereau, pêche moins coûteuse pour l’armement.

Cambriolage de la villa Lebel à Pors Carn, on y a volé de l’argenterie, des livres, des draps, des couvertures, de la lingerie et un poste de TSF.

Villa Lebel Pors Carn, Lévy b63, col

Jeudi 28 mars : le « Mousse bihan » est rentré avec une excellente pêche de 40 000 maquereaux.

Dimanche 31 mars : en match amical les Cormorans sont battus 3 à 2 par les professionnels du FC Nantes, leaders du groupe nord de 2ème division. C’est la première équipe professionnelle de football accueillie au stade de Keryet.

Le mois de mars a été peu arrosé.

Jeudi 4 avril : beau temps depuis une semaine.

Lundi 8 avril : le conflit de la pêche au Guilvinec semble s’apaiser, les bateaux ont repris la mer, mais le contentieux demeure.

Nationalisation du gaz et de l’électricité.

Samedi 13 avril : un vin d’honneur est offert par les Cormorans à Jean De Cadenet, président sortant. Il a été contraint pour raisons professionnelles, de quitter la présidence qu’il exerçait depuis 1923. Hyacinthe Moguérou devient président.

Vendredi 19 avril : le chalutier concarnois « Joporo » heurte une roche et coule près de l’Ile aux Moutons. L’équipage est sauf.

Dimanche 21 avril : tournoi de Pâques au Guilvinec, les Cormorans battent Plonéour par 2 à 0.

Lundi 22 avril : en finale du tournoi de Pâques, les Cormorans sont battus 2 à 1 par l’US Guilvinec.

Dimanche 28 avril : bal de l’Amicale laïque salle Kerfriden.

A Quimper, un enfant se fait mordre par un chien enragé.

Le mois d’avril a été plutôt sec.

Dimanche 5 mai : un référendum rejette le projet de constitution voté par les députés. 53% des votants se prononcent pour le non. Le texte était fortement critiqué par la droite et le MRP. A Penmarc’h c’est le oui qui l’emporte nettement : inscrits 5110, votants 3897, Oui 2514 (64,5%), Non 1393 (35,5%)

Mardi 7 mai : par fort vent de sud-est, un bateau de Cléden Cap-Sizun sombre près de la Baie des Trépassés, faisant quatre victimes.

Mardi 14 mai : Jean-Marie Guiziou, élu de la municipalité du Guilvinec, devient président du premier comité local des pêches du quartier du Guilvinec (1946-1957).

Obsèques de Mgr Adolphe Yves-Marie Duparc, évêque de Quimper. Elles sont présidées par le nonce Mgr Roncali, futur Jean XXIII.

Gisant de Duparc 1024px-Quimper_-_Cathédrale_Saint-Corentin_-_PA00090326_-_001, photo Thesupermat

Une distribution d’essence pour les battages est prévue chez Priol.

Dimanche 19 mai : le Parti communiste organise à Saint-Guénolé, une cérémonie à la mémoire de Lucien Le Lay, mort en déportation.

Jeudi 30 mai (Ascension) : à Pont-l’Abbé, l’Entente bruxelloise, composée de joueurs professionnels de la capitale belge, bat la sélection bigoudenne par 2 à 0.

Le mois de mai a été marqué par de fortes pluies.

La pêche a été excellente en mai.

Dimanche 2 juin : les élections législatives voient un recul de la gauche, qui reste néanmoins majoritaire dans le pays. A Penmarc’h il y a 3993 votants, le Parti communiste réalise le meilleur score avec 1933 voix, devant le MRP 1161, la SFIO 525, le Rassemblement des Gauches Républicaines 313, le Parti Républicain de la Liberté 85 et le Parti communiste internationaliste 53.

Vendredi 7 juin : une collision se produit entre deux bateaux d’Etel au sud de Penmarc’h. L’un d’eux, le « Soupir » est fortement endommagé, il doit être remorqué jusqu’au Guilvinec.

Dimanche 16 juin : à Pont-l’Abbé, le Sport-Klub de Vienne, troisième du championnat d’Autriche, bat la sélection bigoudenne par 7 à 2. Quatre joueurs des Cormorans figuraient dans la sélection : Bodéré, Péron, Ronarc’h et Scuiller.

Mauvais temps.

Lundi 17 juin : une grève éclate dans les conserveries de Douarnenez pour un problème lié aux heures supplémentaires.

Mardi 18 juin : au stade de Keryet à Penmarc’h, match revanche entre le Sport-Klub de Vienne et la sélection bigoudenne. Les Autrichiens l’emportent par 5 à 2. C’est certainement la première fois qu’une équipe étrangère joue à Penmarc’h (période de l’Occupation mise à part).

Le conflit de la pêche n’est toujours pas terminé au Guilvinec et à Léchiagat.

Jeudi 20 juin : reprise du travail à Douarnenez.

Apparition très timide de la sardine en baie d’Audierne.

Vendredi 21 juin : la pêche au maquereau est terminée, dans la semaine les bateaux se sont équipés pour le chalut ou pour la sardine.

Un bateau du Guilvinec arme au thon cette année.

Dimanche 23 juin : Maria Le Lay est élue reine des Cormorans ; les demoiselles d’honneur sont Marie Louise Calvez et Hélène Tanneau.

Lundi 24 juin : début du gouvernement Georges Bidault.

Le cirque « The Great royal circus » est à Pont-l’Abbé ; un train spécial est prévu pour permettre aux populations de la côte bigoudenne d’assister au spectacle.

Mardi 25 juin : en soirée, un incident se produit au port du Guilvinec. Un bateau qui ne respectait pas les conditions d’arbitrage ministériel était sorti avec pour tout équipage le patron et son fils. A son retour il est bloqué par 300 marins qui l’empêchent de débarquer.

Jeudi 27 juin : arrivée en soirée au Guilvinec de M. Stéphan, directeur général de l’Inscription maritime. Avec les pleins pouvoirs du Ministère de la Marine, il est chargé de mettre un terme au conflit sur les taux de rémunération entre armateurs et patrons d’une part et marins d’autre part

Vendredi 28 juin : 61 patrons du Guilvinec et Léchiagat sur 68 refusent de reprendre la mer.

Les marins demandent que les bateaux des patrons et armateurs qui refusent les conditions d’arbitrage soient réquisitionnés.

Début de campagne catastrophique pour la sardine en juin.

Lundi 1er juillet : plusieurs bateaux du Guilvinec et de Léchiagat reprennent la mer.

Mardi 2 juillet : toute la flottille est sortie, les patrons redoutant les mesures de réquisition. Le conflit de la pêche est terminé.

Mercredi 3 juillet : la sardine vient d’arriver en baie d’Audierne. Sept bateaux de Saint-Guénolé en ont pêché. D’autres bateaux finissent de se préparer.

Temps chaud.

Avis aux cultivateurs, Tél 1946 07

Lundi 8 juillet : à Penmarc’h, à l’occasion du « pardon gouer », une course cycliste interrégionale est organisée. Dotée de 35 000 F de prix, c’est l’épreuve la plus importante jamais organisée en Pays bigouden. Une foule considérable se presse le long d’un circuit de 8 km à parcourir quinze fois. Le vainqueur est Jean Le Goff du VS Quimper. Lucien Le Buhanic, le coureur local termine 6ème.

Samedi 28 juillet : en soirée, la pinasse d’Audierne « Goff bihen » talonne à l’entrée de la grande passe de Saint-Guénolé. Le chenal était rétréci en raison de la marée basse et le temps était bouché. Heureusement que les appels au secours de l’équipage sont entendus par Dominique Drézen, Corentin Kerfriden et Charles Autret. Les trois hommes se rendent sur les lieux du naufrage et peuvent ramener à terre les dix membres de l’équipage. A la marée montante le « Goff bihen » se fracasse contre la jetée. A part une petite partie du matériel et le moteur qui semble préservé, le reste du bateau est irrécupérable.

Vendredi 2 août : la campagne sardinière est très mauvaise. La trentaine de pinasses de Saint-Guénolé n’a ramené que cinq tonnes cette semaine.

Samedi 3 août : présentation de la 2CV Citroën et de la 4CV Renault au salon de l’auto.

Lundi 5 août : obsèques de Hyacinthe Moguérou. Né à Carantec en 1867, il a d’abord tenu un hôtel à Saint-Pierre, avant de prendre la gérance de l’hôtel du château des goélands, puis de créer son propre hôtel en 1920.

Vendredi 9 août : conférence sur les « Camps de la mort » à l’hôtel Moguérou.

Samedi 10 août : cérémonie religieuse à Saint-Guénolé à la mémoire de Michel Le Gars, résistant mort à Mauthausen en 1944.

Lundi 12 août : on apprend que l’école de pêche de la Joie va être fermée par arrêté ministériel. Cette école, ouverte en 1942, était pourtant devenue l’une des plus importantes de Bretagne, dispensant des cours à plus de cinquante élèves.

Face à la crise sardinière qui plonge de nombreuses familles dans des situations très précaires, le recours aux filets tournants est fortement souhaité sur le port.

Samedi 17 août : cérémonie religieuse à l’église Saint-Nonna à la mémoire des frères Pierre et Jean Dupouy, résistants disparus en Allemagne.

Dimanche 18 août : réunion des marins pêcheurs de Saint-Guénolé. Après un exposé de la situation par Pierre Jean Cléach, président du Comité local des pêches, ils votent à l’unanimité pour l’emploi des filets tournants. Par ailleurs, ils décident que les petits revendeurs pourront, malgré la nouvelle réglementation, s’approvisionner directement auprès des bateaux.

Réunion générale annuelle des Cormorans à l’hôtel Moguérou. Le club perd plusieurs éléments : S. Calvez, Lucien Jégou, Georges Jacob et Jacky Scuiller qui vient de signer une licence professionnelle au FC Nantes.

Mardi 20 août : on apprend qu’un enfant qui s’amusait avec des allumettes, a mis le feu à une meule de foin chez Guirriec, cultivateur à Pors Carn. Grâce aux interventions des voisins et à l’arrivée rapide des pompiers de Penmarc’h, les trois-quarts de la meule ont pu être préservés.

Par arrêté, le maire autorise la coupe de goémon dit « beign bossec » du 29 août au 30 septembre. Les gardes champêtres de la commune sont chargés de veiller à ce que les autres goémons ne soient pas enlevés.

Les deux premiers jours de pêche aux filets tournants sont très satisfaisants, plusieurs bateaux ont pêché 600 à 700 kg de poisson.

Le chalutier « Union » du Guilvinec, qui avait été réquisitionné par les Allemands, a été retrouvé à Hambourg et récupéré. En assez bon état, il pourra reprendre la pêche dans quelques semaines.

Union, GV 6450, gv

Mercredi 21 août : temps automnal, fraicheur et pluie.

Samedi 24 août : excellente semaine de pêche en Pays bigouden, le merlu est particulièrement abondant sur les quais du Guilvinec.

Lundi 26 août : début de l’enquête d’utilité publique sur un projet d’aménagement d’un terrain de sports à Penmarc’h. Elle se terminera le 5 septembre.

Mercredi 28 août : tempête.

Mardi 29 août : le mauvais temps continue.

Corentin Guirriec, 46 ans, patron du « Fantôme », se noie dans la soirée en essayant de se rendre à bord pour vérifier les amarres de son sardinier.

Samedi 31 août : une deuxième glacière va voir le jour au port du Guilvinec courant septembre. La production de la première est devenue nettement insuffisante.

Samedi 7 septembre : les bateaux ne sont pas sortis depuis plusieurs jours à cause du mauvais temps.

Dimanche 8 septembre : en match amical Cormorans 1 – Phalange d’Arvor 5

Jeudi 12 septembre : 70 bateaux de Concarneau sont désormais équipés de TSF. La première station maritime de TSF a été mise en service dans ce port il y a un peu plus d’un an, et début 1947 on pense qu’une centaine de bateaux concarnois seront reliés à la terre par les ondes. Lorient s’est équipé à son tour et Douarnenez suit. Les ports bigoudens vont bientôt s’y mettre.

Vendredi 13 septembre : gala cinématographique à la salle Stéphan au bourg de Penmarc’h avec trois films : « Les camps de la mort », « La campagne d’Afrique » et « Le débarquement américain aux Philippines ».

Dimanche 15 septembre : grand bal salle Kerfriden, animé par l’orchestre CQFD.

Mercredi 18 septembre : nouvelle tempête.

On est toujours sans nouvelles des thoniers concarnois « Savorgnan de Brazza » et « Vire-au-Vent » ; ils ont probablement sombré lors des grosses tempêtes de la fin août. Le thonier « Men Meur » qui est rentré au Guilvinec, a connu quant à lui par deux fois des situations très délicates lors de sa dernière marée.

Dimanche 22 septembre : première journée du championnat de Promotion. Les Cormorans sont battus 3 à 2 à domicile par la Stella Maris de Douarnenez. Les buts ont été marqués par Nicolas, dont c’est le premier match en équipe A, et par Ronarch.

Eté : deux nouveaux bateaux sont arrivés à Saint-Guénolé pendant l’été, le chalutier « Ecumeur des mers » GV 7065, il est commandé par René Pichon et la pinasse « René », GV 7068, commandée par Yves Lucas.

z port, Le Doaré 3339

Jeudi 26 septembre : en visite dans le sud Finistère, François de Menthon, Ministre de l’économie nationale, visite le port de Saint-Guénolé en matinée. Les professionnels réclament un déroctage de la petite passe et du port, la fermeture de la grande passe, la construction d’un quai de 150 mètres et d’une halle à marée.

Dimanche 29 septembre : les Cormorans battent l’Hemine concarnoise par 6 à 0. Buts de Ronarch (2), Stéphan (2), Bodéré et Nicolas.

Plus de 2000 personnes ont visité le Musée préhistorique pendant l’été, ce chiffre n’avait pas été atteint depuis 1935.

Septembre : début du chantier de la glacière de Saint-Guénolé.

Dimanche 6 octobre : à Pont-l’Abbé en match amical les Cormorans battent la JA 5 à 1.

A l’issue d’une réunion regroupant les représentants des clubs du Pays bigouden, un accord est trouvé pour créer une équipe d’athlétisme.

Dimanche 13 octobre : par référendum, les Français ratifient le projet de constitution de la Quatrième République. Le oui l’emporte avec 53,2% des suffrages. A Penmarc’h il y a 3283 votants sur 5047 inscrits. Le oui arrive largement en tête avec 2377 voix contre 876 au non.

En championnat l’US Guilviniste bat les Cormorans 2 à 0.

Dimanche 20 octobre : US Concarneau 1 Cormorans 2

Vendredi 25 octobre : de nombreux bateaux bretons s’apprêtent à partir vers Dunkerque pour pêcher le hareng. Ils étaient une vingtaine en 1945-1946, ils seront une trentaine cette année.

Samedi 26 octobre : lors de sa récente assemblée générale, le Groupe finistérien d’études préhistoriques a reconnu qu’il lui était impossible de continuer à gérer le musée de Penmarc’h. Il a donc consenti à céder à l’Institut de géologie de la Faculté des sciences de l’Université de Rennes les immeubles, les terrains, les collections, les meubles et les monuments mégalithiques du musée. Il pose toutefois quelques conditions, comme l’obligation de classer les collections, le maintien à son poste du gardien Jean-Louis Courrot…

Pors Carn - Musée préhistorique, Cassan a++

Dimanche 27 octobre : création officielle du Club Athlétique Bigouden à l’initiative de Hamon Richard de Pont-l’Abbé et de Jean Le Tareau de Penmarc’h. Jean Le Tareau est nommé président et Francis Goanec de Penmarc’h sera secrétaire général.

Cormorans 2 – Phalange d’Arvor 4.

Octobre : la durée du service militaire est fixée à douze mois.

Dimanche 10 novembre : élections législatives. Le Parti communiste enregistre une forte poussée, il est le premier parti de France. A Penmarc’h, 5059 inscrits, 4004 votants. Parti communiste 2050 voix, MRP 1137, SFIO 422, UG 189, RG 119, Parti communiste international 64.

A Lorient, les Cormorans écrasent Lorient-Sports par 7 à 0. Les meilleurs joueurs selon le Télégramme ont été les frères Larnicol, Stéphan, Nicolas et surtout Jos Péron.

Dimanche 18 novembre : US Quimperlé 0 Cormorans 0

Vendredi 22 novembre : Monique Le Reun de Tréffiagat est élue reine du Pays Bigouden

Le corps de Guillaume Andro de Kerbervet a été découvert à Pors Carn. Il s’était noyé il y a 15 jours, en pêchant des ormeaux à Pors Carn lors de la grande marée.

Dimanche 24 novembre : tempête et pluies torrentielles depuis samedi après-midi.

Elections au Conseil de la République (Sénat) : à Penmarc’h, 5054 inscrits, 3639 votants ; PCF 1932 voix, MRP 1232, SFIO 454.

Samedi 30 novembre : dernier parcours voyageurs sur la ligne Quimper-Pont-l’Abbé

Décembre : dans une série de trois articles du Télégramme, Auguste Dupouy regrette le refus par la commission des Beaux-arts de reconstruire une église à la Tour carrée selon les plans de l’architecte Lachaud.

Dimanche 1er décembre : les Cormorans battent l’AS Rosporden par 6 à 1 (buts de Larnicol, Stephan, Mignon, Ronarch, Lucien Jégou et d’un Rospordinois contre son camp).

Vendredi 6 décembre : les marins du quartier du Guilvinec se plaignent du manque de bateaux. Plusieurs ont été coulés ou réquisitionnés pendant la guerre, d’autres sont trop vieux. Les chantiers navals tournent à plein, mais ne suffisent pas à renouveler la flottille. Cette situation crée du chômage parmi les marins ou du sureffectif sur les bateaux, occasionnant au bout du compte un manque à gagner. Il est suggéré au gouvernement de mettre à contribution les arsenaux de la Marine pour accélérer le renouvellement de la flottille. Une aide financière à la construction par le Crédit Maritime est également souhaitée.

Samedi 7 décembre : la vedette de tourisme « Fée de l’Odet », reconvertie en bateau de pêche pour la saison du hareng, était partie de Sainte-Marine le 5, en compagnie d’une autre vedette, la « Reine de l’Odet » et de la « Margaret » de Loctudy. Les trois bateaux ont été pris dans une forte tempête dans les parages des îles anglo-normandes pendant la nuit du jeudi au vendredi. La « Reine de l’Odet » est bien arrivée à Boulogne, la « Margaret » a pu se réfugier à Cherbourg, mais on reste sans nouvelle de la « Fée de l’Odet ».

Dimanche 8 décembre : la tempête de suroît fait toujours rage. Les rafales atteignent 110 km/h à Brest. Au Guilvinec « la Celtique » rompt ses amarres et va s’échouer sur la dune de Léchiagat.

A Vannes, les Cormorans battent le Véloce vannetais pat 3 à 1 (buts de Jégou, Larnicol et d’un Vannetais contre son camp)

Jeudi 12 décembre : à Larvor, un enfant de huit ans se blesse grièvement en jouant avec un détonateur trouvé sur la plage.

Vendredi 13 décembre : importante réunion agricole à Pont-l’Abbé pour le pays bigouden. Au programme : « fonction et modernisation des coopératives agricoles pour le mieux être des familles paysannes et un harmonieux développement de l’agriculture, sélection des pommes de terre, développement de l’arboriculture et surtout de la pomme à couteau, culture et conservation des petits pois, » etc.

Samedi 14 et dimanche 15 décembre : Fête des écoles à la Salle Kerfriden. Un spectacle est présenté par les élèves actuels et par quelques anciens élèves ; au programme, des chœurs, des saynètes, des chants mimés, des comédies, des ballets et des danses.

Lundi 16 décembre : il n’y a plus d’espoir de retrouver la « Fée de l’Odet » et ses six hommes d’équipage.

Début du gouvernement Léon Blum.

Le beau temps est revenu depuis vendredi, après plusieurs semaines tempétueuses.

Mercredi 18 : le « Mousse Bihan III » perd son hélice à 32 milles, Jos Bariou décide alors de rentrer à la voile.

Jeudi 19 décembre : début de la guerre d’Indochine.

Le vent étant défavorable, le « Mousse Bihan III » doit renoncer à rentrer à la voile. Vers 7 heures du matin il aperçoit le chalutier lorientais « Jean Jeannette » qu’il contacte à l’aide de torches. Celui-ci le prend en remorque et le ramène à Saint-Guénolé.

Vendredi 20 décembre : les marins demandent que le feu du Menhir, éteint depuis 1940, soit rallumé, ils souhaitent aussi qu’une bouée avec feu et sirène soit installée à l’approche de Basse Gouach.

Samedi 21 décembre : première émission en breton sur « Radio Kimerc’h » du duo Pierre Jakez Helias – Pierre Trépos (Jakez Krohen hag Gwilhou).

Dimanche 22 et mardi 24 décembre : bal Salle Kerfriden, animé par l’orchestre CQFD.

CAM02655 - Copie

Vendredi 27 décembre : le chalutier lorientais « Cap noir » se brise sur un rocher des Glénan. Sur les 17 hommes de l’équipage, cinq victimes sont à déplorer.

Dimanche 29 décembre : les Cormorans sont battus à domicile, 3 à 2 par l’US Quimperlé.

Mardi 31 décembre : bal des Cormorans salle Kerfriden.


 

Autres évènements et données de 1946 :

On manque encore de viande et parfois même de pain dans le département.

60.000 mines ont été enlevées en un an dans le Finistère. Le déminage est virtuellement terminé.

Début du commerce de semences de pommes de terre pour le Maroc et l’Algérie à Loctudy : il est assuré par de gros cargos hollandais.

La compagnie Lebon qui desservait le Sud Finistère en électricité est nationalisée.

Création d’un service de chirurgie orthopédique à Pont-l’Abbé (Dr Guias et Dr Bertrand).

Jean Bazaine intitule une de ses œuvres « Port de Saint-Guénolé » (plume et encre de chine).

Le professeur Giot devient secrétaire général du Groupe finistérien d’études préhistoriques.

Très bonne année pour le maquereau avec 864 tonnes. La production de sardine est en baisse avec 526 tonnes (760 tonnes en 1945), mais de manière générale le poisson s’est très bien vendu en 1946.

Quelques bateaux du Guilvinec et de Saint-Guénolé, comme le « Mousse Bihan III », sont allés chaluter jusqu’en mer d’Irlande.

Les marins se sont battus contre une loi instaurant des taxes supplémentaires et contre les importations étrangères de maquereaux.

Il y a trois nouveaux bateaux à Saint-Guénolé : « Ecumeur des mers », « René » et « Les Travailleurs ». En fin d’année, le nombre de bateaux de plus de 10 tonneaux est passé à 28. En revanche la flottille des petites pinasses et canots de plus de 3 tonneaux a perdu 3 unités en 1946 : « Fantôme », « Marie Louise » et « Sainte Thérèse », si bien que le total ne progresse pas par rapport à l’année passée, il reste à 59.

Construction du chantier naval de Léon Gléhen  près de Pen ar Bec.

Installation sur le port d’une grue de 6 tonnes destinée principalement à l’embarquement des moteurs.

La station de sauvetage de Pors Poullan est désaffectée.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *