Deuxième semestre 1915

Mercredi 14 juillet : Corentin Quéffélec de Penmarc’h, marsouin au 2e RI Coloniale, est tué au combat au Bois Baurain, à Servon-Melzicourt dans la Marne.

Jeudi 29 juillet : à la suite d’un contentieux remontant à plusieurs années, Marie Le Lay, 45 ans, est tuée de trois coups de couteau à Saint-Pierre

Début août : des sous-marins allemands commencent à roder le long des côtes bigoudènes. Plusieurs fûts d’huile qui leur étaient destinés sont retrouvés sur le rivage, dont deux à Pors Carn ; par ailleurs le « Saint-Fiacre » en a repêché un en baie d’Audierne.

Jeudi 12 août : François Pichavant, 33 ans, patron pêcheur et commerçant à Kérity est tué aux Dardanelles à Sedul Barh.

Canon détruit à Sedul Barh, photo Agence Rol, site Gallica.

Canon détruit à Sedul Barh, photo Agence Rol

Jeudi 26 août : Corentin Cossec, matelot de Penmarc’h, meurt à Brest.

Vendredi 27 août : François Sénéchal, 10 ans, qui s’amusait avec d’autres enfants dans les canots au mouillage au port de Saint-Guénolé, tombe à l’eau. Il se serait certainement noyé sans l’intervention rapide d’un adulte qui se trouvait à proximité.

Fin août : la commune de Penmarc’h fait preuve de patriotisme en déposant 77 340 Francs d’or à la Banque de France.

Août : le temps sec et chaud a favorisé la moisson.

Vendredi 3 septembre : début d’incendie chez la veuve Souron au Ménez. Le feu a pris dans des brindilles de sapin placées au grenier. Les dégâts sont peu importants.

Début septembre : la chaloupe « Sainte Catherine » de Tanniou s’échoue, elle parvient néanmoins à rejoindre le port de Saint-Guénolé.

Vendredi 17 septembre : Corentin Marie Bodéré, né à Plomeur, domicilié à Penmarc’h, marsouin au 2e RI Coloniale est tué à la ferme de Piémont à Suippes.

Ferme de Piemont à Suippes.

Ferme de Piemont à Suippes. Carte postale Oudinot.

Samedi 25 Septembre : début d’une offensive française en Champagne. Plusieurs penmarchais sont tués.

Michel Andro, né à Plomeur, domicilié à Penmarc’h, soldat du 118e RI, meurt des suites de ses blessures à Tahure.

Adolphe-Marie Lelgouarch de Penmarc’h, soldat au 318e RI, meurt à Tahure

Sébastien Marie Correc de Penmarc’h, soldat au 33e RI Coloniale, meurt à Souain dans la Marne.

Souain

Souain, carte postale R.P.

Sébastien Stephant de Penmarc’h, marsouin au 2e RI Coloniale, meurt à la Butte de Souain.

Sébastien Crédou, soldat au 6e RI Coloniale, disparaît à Souain. Né à Saint-Jean Trolimon en 1884, il habitait Saint-Guénolé, où il était marin pêcheur.

Pierre Jean Le Goff de Penmarc’h, soldat au 33e RI Coloniale (pas d’autres précisions)

Pierre Marie Raphalen de Penmarc’h, soldat au 21e RI, meurt à Virginy dans la Marne

Lundi 27 septembre : Albert Emile Bouguéon, soldat au 150e RI, meurt à Saint-Hilaire-le-Grand dans la Marne.

Septembre : la commune de Penmarc’h verse encore 150 000 Francs d’or environ au bureau des Postes.
Septembre : Sébastien Riou, patron du bateau de sauvetage de Saint-Guénolé a été blessé en Argonne, près de Vienne-le-Château le 11 août. On apprend qu’il est en convalescence à l’hôpital de Marseille. A noter que six de ses frères sont ou ont été au front, parmi eux Yvon qui a été blessé à Dixmude.

Sébastien Riou, site Association Papa Poydenot

Sébastien Riou, photo publiée par l’Association Papa Poydenot http://www.papapoydenot.fr/

Début octobre : quatre femmes qui ramassaient du goémon sur les rochers de Saint-Pierre se sont trouvées cernées par la mer, aucune ne sachant nager. Heureusement que le jeune Michel Drézen, 14 ans les a vu et a pu au prix de gros efforts aller les chercher avec une plate du port. Elles avaient déjà de l’eau jusqu’aux aisselles.

En allant de Lenn ar Joa au port, la chaloupe « Perle de l’océan atlantique » de Jacques Le Donge s’échoue sur les récifs à proximité de la petite passe.

Vendredi 8 octobre : Jean Daniel Le Corre de Penmarc’h, soldat du RI Colonial du Maroc meurt dans le Pas-de-Calais

Une équipe d’hommes et de femmes parvient à renflouer la « Perle de l’océan atlantique ». Les dégâts semblent minimes.

Lundi 25 octobre : alors qu’il était en pêche, le mât du « Saint-Guénolé » de Jean-Louis Stéphan, chute et blesse un des marins du bateau, Le Fur de Kervilon.

Dimanche 31 octobre : Sébastien Loussouarn de Penmarc’h, soldat au 328e RI, est tué à Tahure.

Tahure, carte postale allemande

Tahure, carte postale allemande

Jeudi 11 et Vendredi 12 novembre : forte tempête sur les côtes bigoudènes
Vendredi 10 décembre : échec de l’expédition des Dardanelles. Début des opérations de rembarquement des troupes alliées de Gallipoli

Fin décembre : forte tempête, les bateaux restent à quai pendant plusieurs jours.

Décembre : le plus doux et le plus pluvieux sur la France depuis 50 ans

Autres évènements de 1915 :

Nouvelle pénurie de sardine.

Le petit maquereau est abondant en baie d’Audierne.

Des bateaux de Saint-Guénolé commencent à utiliser des filets tournants, malgré leur interdiction.

Il n’y a pas de construction de nouveaux bateaux à Saint-Guénolé.

Certains fabricants et techniciens des conserveries obtiennent une prolongation de sursis où sont autorisés à revenir du front.

Ce contenu a été publié dans 5 : De 1870 à nos jours, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Deuxième semestre 1915

  1. Correc dit :

    Bonjour,
    Juste un petit rectificatif: Ce n’est pas Sébastien Marie Le Corre mais Sébastien Marie Correc de Penmarc’h, soldat au 33e RI Coloniale, qui meurt à Souain dans la Marne le 25 Septembre 1915 (un grand oncle).
    Merci pour votre site; C’est passionnant …

  2. admin dit :

    Bonjour
    Voilà, c’est corrigé. J’avais pourtant trouvé le nom sur un site habituellement fiable.
    Merci de m’avoir signalé cette erreur.
    Cordialement

    Camille Cadiou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *